Blog

Toute l'actualité de Prohypnose

Déterminez votre état émotionnel

La roue des émotions

Poser des mots simples sur son état émotionnel semble aisé de prime abord. A y regarder de plus près, l'exercice devient bien plus complexe et difficile. Tentez l'expérience en saisissant l'instant présent et définissez l'émotion qui vous traverse. Vous êtes stressé, en colère, triste ou  heureux ? Et si cet état que vous venez de repérer ne traduisait pas réellement l'émotion que vous ressentez ? Les émotions élémentaires sont identifiables assez facilement mais peuvent manquer de nuances, ce que tente la roue des émotions, mais si elle n'était qu'une illusion ?


Pour adultes et enfants, développer son intelligence émotionnelle

Il est nécessaire de dépasser le seul préjugé que l'enfant serait le premier bénéficiaire de la roue des émotions. Il est effectivement un outil facile d'utilisation et peut servir à développer la reconnaissance des émotions par les plus jeunes. Pourtant cette approche n'est guère connue du grand public et parfois même des professionnels de la petite enfance. Pour les adultes, la difficulté réside dans une fausse croyance, celle que c'est un jeu d'enfant de nommer ses émotions. S'écouter, être réceptif aux réactions physiologiques, cognitives ou comportementales, bref allez au plus profond de soi, exige du temps et de l'expérimentation. Ces attitudes sont mêmes en opposition avec une société qui prône l'instantanéité et l'immédiateté.

Nous devons donc la roue des émotions au professeur et psychologue américain Robert Pluchik. Son modèle repose sur plusieurs dimensions pour décrire la relation entre ces émotions. Il n'est pas question de repérer uniquement l'état en cours mais de comprendre les réseaux actifs et déclencheurs dans leur globalité. Ce cercle s'entrevoit comme l'expression des émotions primaires à divers degrés d'intensité et la combinaison de l'une ou l'autre pour former des émotions différentes (dyades primaires, secondaires et tertiaire). Ainsi, des associations d'émotions et de sensations peuvent s'effectuer pour qualifier l'état. Le tableau montre le résultat d'une logique appliquée. Mais les émotions relèvent-elles de la rationalité ?

Dyades primaires Résultats Dyades secondaires Résultats Dyades tertiaires Résultats
Joie et attirance Amour Joie et peur Culpabilité Joie et surprise Ravissement
attirance et peur Soumission attirance et surprise Curiosité attirance et tristesse Fadeur
Peur et surprise Crainte Peur et tristesse Désespoir Peur et dégoût Honte
Surprise et tristesse Désappointement Surprise et dégoût Horreur Surprise et colère Indignation
Tristesse et dégoût Remords Tristesse et colère Envie Tristesse et anticipation Pessimisme
Dégoût et colère Mépris Dégoût et anticipation Cynisme Dégoût et joie Morbidité
Colère et anticipation Agressivité Colère et joie Fierté Colère et attirance Domination
Anticipation et joie Optimisme Anticipation et confiance Fatalisme Anticipation et peur Anxiété

 

Les limites des associations émotionnelles

Certes, cette théorie permet de concevoir une schématisation, une conceptualisation des émotions d'une manière originale. Néanmoins, des raccourcis sont présents et des vraies fausses vérités apparaissent. Prenons par exemple les dyades "surprise et tristesse" qui donne le résultat de "désappointement" alors que le regret, la déception ou la frustration sont autant de résultats qui peuvent s'assembler dans cette logique. Autre essai, les dyades "attirance et peur " pour un résultat de "soumission". Et pourquoi pas dans ce cas présent, les dyades  "amour et culpabilité" pour un même résultat, ce lui de "soumission" ? Pourtant, cet instrument continue de se décliner en de nombreuses versions, chacune des disciplines faisant preuve d'un réajustement de la roue pour l'adapter à ses fins. Pour reprendre les démonstrations précédentes, nous vous proposons celle-ci:

  • joie et bonheur = illusion

Il n'est pas question de provocation, mais tous nos comportements que nous mettons en œuvre sont dictés lorsque quelque chose nous illusionne et nous motive à vouloir atteindre un objectif précis (offre d'emploi, projet, vacances...). Ces illusions naissent du fait d'imaginer une possibilité d'obtenir ce que nous voulons. Certaines utilisations permettraient sur l'axe extérieur de la roue de repérer à partir de l'émotion nommée, le besoin qui s'en rapporte. Une fois de plus, n'est-ce pas au même titre que l'illusion, faire état du suggestion. Ainsi, naturellement la personne prendra l'émotion, le sentiment, le besoin proposé comme argent comptant, comblant ainsi le vide interne. L'homme n'aime ni le vide , ni l'absence de rationalité.

Les points forts du langage émotionnel

Même si la critique est aisée, il faut reconnaitre que le développement de ces outils ont exploités le langage commun des émotions. Attention toutefois, les émotions se succèdent à longueur de journée, et c'est celles de tension et déplaisir dont nous sommes le plus sensibles. Enfin, nommer les émotions n'empêche pas de les ressentir et les reconnaitre ne signifie pas les supprimer. Si les émotions vous déroutent, vous envahissent, alors votre hypnothérapeute vous soutiendra dans ce réajustement. Pour conclure, le mérite de la roue des émotions réside dans le développement du langage. Malheureusement ci-dessous, nous repérons des manques : agacé; irrité; énervé, stressé...etc. Et vous ?

  • Apeuré = Craintif- Terrifié
  • Anxieux = Préoccupé- Accablé
  • Insécure = Incapable - Inférieur
  • Docile = Sans valeur - Insignifiant
  • Rejeté = Inadéquat - Exclu
  • Humilié = Non respect - Ridiculisé
  • Réprobation = Jugement- Aversion
  • Déception = Répugnant - Révolté
  • Terrible = Détestable - Dégout
  • Évitement = Aversion - Hésitant
  • Optimiste = Inspiré - Ouvert
  • Intime = Espiègle - Sensible
  • Paisible = Optimiste - Aimant
  • Fort = Provocant - Courageux
  • Accepté = Accompli - Respecté
  • Fier = Confiant - Important
  • Intéressé = Amusé - Curieux
  • Joyeux = Libéré - Extasié
  • Blessé = Embarrassé - Dévasté
  • Menacé = Insécure - Jaloux
  • Haineux = Amer - Défiant
  • En colère = Furieux - Enragé
  • Agressif = provocant - Hostile
  • Frustré = Furieux - Irrité
  • Distant = Retiré - Suspect
  • Critique = Sarcastique- Sceptique
  • Culpabilité = Remords - Honteux
  • Abandon = Ignoré - Intimidé
  • Désespoir = Impuissant - Vulnérable
  • Dépression = Inférieur - Vide
  • Solitude = Abandonné - Isolé
  • Ennui = Amorphe - Indifférent
  • Surpris = Choqué - Consterné
  • Confus = Désillusionné - Perplexe
  • Étonné = Abasourdi - Effroi
  • Excité = Avide - Énergique

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.