L'hypnose comme thérapie brève sur Montélimar - L'hypnothérapie pour vous libérer de vos chaines physiques et psychiques

L’hypnose, un état naturel vécu au quotidien par tous


L’état modifié de conscience

L’hypnose de spectacle tend à faire croire que celui qui maîtrise la technique, maîtrise l’autre. Ce n’est jamais le cas. Bien au contraire, l’état hypnotique est parfaitement naturel, atteint en douceur, qui mène vers  une « hyper conscience ». A chaque instant,  vous gardez le souvenir de ce qui se passe et le contrôle de ce que vous voulez faire, voir, dire, entendre, ou encore, ressentir. C’est précisément ce principe qui appelle une participation active et impliquée de votre part. Le plus compétent des praticiens ne pourra rien sans votre réelle volonté.

Tout le monde est hypnotisable

Dans la mesure où cet état est naturel, il est accessible à tous, sans exception. Deux types de résistances se constatent. L’une, ponctuelle, peut être constatée chez une personne habituellement ouverte à cette thérapie mais, qui, pour diverses raisons (problèmes survenus juste avant la séance, notamment), freine le processus. L’autre est permanente, elle touche des personnalités qui sont constamment sous contrôle. Pour l’une, comme pour l’autre, des techniques performantes permettent de contourner cette difficulté.

Chacun le vit au quotidien

A mi-chemin entre l’éveil et le sommeil, l’état hypnotique s’atteint sans effort particulier, plusieurs fois par jour. Par exemple, lorsque vous conduisez, regardez un film, lisez, écoutez de la musique, il vous arrive d’être absorbés par une idée, une rêverie, une pensée au point « d’être déconnecté » de la réalité de ce qui nous entoure et même de perdre la notion du temps passé, de la route parcourue, de la séquence du film… Quel conducteur ne sait-il pas posé un jour la question de savoir comment il était arrivé là ? Par quel chemin ? S’il avait bien marqué le stop ? Tenu compte de la couleur du feu ?…

Avertissement

L’hypnose n’est ni de la magie, ni de la médecine et ne saurait se substituer à une consultation médicale.  Par ailleurs, les troubles psychotiques, paranoïaques et schizophréniques, tout comme  les psychoses et perversions graves relèvent du domaine de la psychiatrie.

Lire la charte de déontologie

arrêter de fumer

perdre du poids

Confiance en soi

Phobies

traumatisme

stress

performances

coaching

Autres applications